Des archives bien vivantes grâce au numérique!

L’important projet de numérisation réalisé par la revue Documentation et bibliothèques, en collaboration avec la plateforme Érudit, va lui permettre d’augmenter sa visibilité dans le monde entier, en plus d’offrir un accès gratuit à tous ses anciens numéros.Visuels des couvertures de Documentation et bibliothèques

Publié depuis 1973 par l’Association pour l’avancement des sciences et des techniques de la documentation (ASTED) aujourd’hui connue sous le nom de Fédération des milieux documentaires (FMD), Documentation et bibliothèques est une revue savante francophone de référence dans le domaine des sciences de l’information et de la bibliothéconomie. Avec quatre numéros par année, la revue propose des articles de fond sur des sujets essentiels pour son lectorat : gestion des données massives, accès à la connaissance, importance des archives, etc.

La revue étant diffusée en numérique pour ses numéros récents sur la plateforme Érudit, l’équipe de rédaction s’est engagée en 2018 dans un vaste travail de numérisation, avec plus de 600 articles d’archives. Ce projet a pu voir le jour grâce à l’apport financier de Bibliothèque et Archives Canada (BAC)/Gouvernement du Canada et plus précisément du Programme pour les collectivités du patrimoine documentaire (PCPD). Au total, ce sont plus de 2 500 articles de Documentation et bibliothèques qui sont disponibles aujourd’hui en version numérique.

“Il est intéressant pour une revue de numériser et de diffuser ses anciens numéros, car cela lui offre une visibilité accrue. En effet, les articles scientifiques en sciences humaines et sociales possèdent un intérêt sur le long terme”, explique Hocine Chehab, chargé d’édition numérique chez Érudit. “Ces articles sont numérisés en format XHTML et accompagnés de mots-clés précis, ce qui favorise leur référencement sur internet, notamment sur Google”, ajoute-t-il.

La revue Documentation et bibliothèques connaît ainsi une consultation importante depuis sa diffusion sur Érudit, avec plus de 200 000 pages vues en 2018. Cela représente augmentation de 82% par rapport à l’année 2017.

“La diffusion de nos archives sur Érudit est d’autant plus intéressante qu’elle se fait en libre accès. Il n’y a donc aucune barrière pour ces contenus qui deviennent visibles dans le monde entier”, souligne Lionel Villalonga, directeur de la FMD. “Nos consultations sur Érudit nous montrent déjà que nous sommes beaucoup consultés à l’international : seuls 20% de nos consultations viennent du Canada, le reste provient de 45 pays”, précise-t-il.

Nul doute que cette consultation va augmenter au cours des prochains mois avec l’arrivée de ses archives sur Érudit! Consultez la version numérique des numéros de Documentation et bibliothèques sur https://www.erudit.org/fr/revues/documentation/


A propos de la Fédération des milieux documentaires (FMD)
Active depuis plus de 45 ans sous le nom de l’ASTED, aujourd’hui connue sous le nom de Fédération des milieux documentaires accompagne et soutient le développement des divers métiers et professions documentaires en proposant un lieu de réflexion, de partage et d’action où tous les professionnels sont conviés à prendre part à l’essor de leur milieu. http://asted.org

A propos d’Érudit
Érudit travaille à la diffusion numérique des publications scientifiques et culturelles en sciences humaines et sociales. Érudit est un consortium interuniversitaire formé par l’Université de Montréal, l’Université Laval et l’Université du Québec à Montréal, et il est soutenu par le Fonds de recherche du Québec – Société et culture. Il est reconnu depuis 2014 comme initiative scientifique majeure par la Fondation canadienne pour l’innovation. https://www.erudit.org