75 ans pour Laval théologique et philosophique

75 ans LTP

Fondée en 1945, la revue Laval théologique et philosophique (LTP) a une histoire marquée à la fois par la continuité et les transformations. 

Sa contribution à la vie intellectuelle

D’abord grandement influencée par les écrits de Saint Thomas d’Aquin (de 1945 à la fin des années 1960), l’orientation intellectuelle du Laval théologique et philosophique s’est diversifiée sous l’influence des changements intervenus dans la pratique et l’enseignement de la philosophie et de la théologie, des transformations de nature épistémologique ayant marqué ces disciplines au milieu du 20e siècle, ainsi que de l’évolution des rapports entre la religion et la culture en Occident et au Québec. 

Aujourd’hui, la revue est au service de la promotion du dialogue des disciplines des sciences des religions, de la philosophie et de la théologie avec les sciences humaines et sociales, dans les champs de l’éthique, de la culture, de la littérature, de l’esthétique et du rapport entre tradition et modernité. Elle aborde également les mutations profondes de l’expérience religieuse et de l’expérience de foi. Elle se veut un lieu d’approfondissement des questions de sens qui traversent les sociétés occidentales et des instances de parole critique dans ces dernières.

Dès ses débuts, Laval théologique et philosophique a accueilli en ses pages une majorité d’auteurs externes aux facultés de philosophie et de théologie de l’Université Laval, tout en contribuant à la vie intellectuelle francophone locale et internationale.

Le numérique : plus d’accessibilité, de visibilité et de rayonnement

Laval théologique et philosophique a su s’adapter aux récents changements qui ont marqué l’édition savante. Son association avec la plateforme Érudit, la numérisation de sa collection et la limitation de la période d’embargo à 12 mois avant diffusion en archive ouverte ont permis d’accroître l’accessibilité et la visibilité de la revue. Elle est maintenant bien présente dans les milieux d’enseignement et les institutions de haut savoir, que ce soit au Canada ou partout dans le monde.

Nous pouvons notamment noter la forte hausse de la consultation de la revue depuis la plateforme Érudit , avec plus de 500 000 pages consultées en 2019. Cela représente une hausse de 25 % par rapport à l’année passée ! Autre signe de la vitalité et de la portée de la revue : au cours des deux dernières années, 45 % des articles soumis ont été refusés. 

Un projet de mobilisation du patrimoine

Le 75e anniversaire de la revue est l’occasion pour l’équipe de direction de réaliser un projet de mobilisation du patrimoine documentaire, comprenant les articles et des numéros thématiques ainsi que les archives administratives de la revue. Appuyé par la Bibliothèque de l’Université Laval, ce projet vise à produire du matériel didactique sur l’histoire de la revue autour d’articles et de numéros thématiques marquants.

Le matériel servira pour des activités qui ponctueront l’année 2020-2021 : une exposition locale dans les salles grand public de la bibliothèque, une exposition virtuelle sur son site et une page de réseau social consacrée à la revue. L’objectif visé est l’animation de la communauté universitaire locale, nationale et internationale afin de rendre visible la revue par ses réalisations passées et récentes.

C’est donc avec fierté que l’équipe de rédaction entreprend la publication du volume anniversaire célébrant les 75 ans d’existence du Laval théologique et philosophique.

Quelques articles de la revue :